A l'honneur ...



Claude et Roger PETITPIERRE

Enfin, après vingt-cinq ans d´un travail sérieux, acharné et minutieux, ils font éditer le magistral ouvrage de Haute-Marne au Coeur de l´Histoire : deux volumes de cinq cents pages pour faire découvrir les richesses trop souvent méconnues du lieu de ce département, de la préhistoire à nos jours.

 Pour en savoir plus sur cette oeuvre, cliquez ici
 
  Qui sommes-nous ?  
 
 • Vous trouverez sur cette page :

1) Historique de l'AHME
2) Les statuts de l'association
3) Conseil d'administration
4) Si vous voulez adhérer
5) Charte du site
6) Si vous voulez nous soutenir


Haut de pageHaut de page

ecrivains Haute Marne
 • La Haute-Marne est une terre d'écriture et nous en sommes l'AHME

Historique de l'association :

Sur les plateaux haut-marnais passe depuis des lustres le souffle inspiré des muses. Les mots y trouvent l’art de plaire, de s’assembler en vers ou en prose, de tisser page après page, les fils d’une tradition littéraire. Dans le sillage de Jean de Joinville, des esprits nés ici ou venus d’ailleurs y enrichissent par leur plume, au fil des siècles, la mémoire écrite des hommes. Rémi Belleau, Diderot et Voltaire, Louise Michel, André Theuriet, de Gaulle ou Marcel Arland en sont, parmi bien d’autres, les ambassadeurs les plus connus. Comme pour confirmer la vocation de ce terroir à la culture de l’écrit, la Haute-Marne est aussi le berceau de trois noms de l’édition française : Ernest Flammarion à Montigny-le-Roi, Alexandre Hatier à Ambonville, Albin Michel à Bourmont… Quant au prix littéraire le plus recherché des romanciers de langue française, il fait référence au village de Goncourt, terre ancestrale des fondateurs de la prestigieuse Académie… Il n’est pas surprenant qu’une pépinière aussi fertile de talents entretienne encore de nos jours le goût, la passion de l’écriture. En 1932, le département a déjà vu éclore une première « Association des Ecrivains de la Haute-Marne », dont le président-fondateur fut H.A. Geoffroy et le président d’honneur Edmond Haraucourt, auteur du Rondel de l’Adieu, ancien Président de la Société des Gens de Lettres. Elle publia pendant quelques années des ouvrages collectifs assez confidentiels. Après le 3ème tome paru en 1936, le 4ème sort en 1937. Elle s’éteint par la suite dans la discrétion.

La présente « Association des Ecrivains de Haute-Marne » est née le 9 octobre 1982.Sa fondation relève de l’initiative d’un journaliste, Yves-Marie Debande, rédacteur en chef au quotidien départemental « La Haute-Marne Libérée » sous la signature de DYM. L’assemblée, très restreinte au départ s’appuie sur la notoriété de deux écrivains phares du département : Jean Robinet, dont les nombreux ouvrages touchent un très large public, et Robert Collin, auteur de la saga des Bassignots et de chroniques locales. La naissance de l’association paraît au Journal Officiel de la République du 29 janvier 1983.

C’est à travers l’action menée par chaque président que peut être appréhendée la vie et l’évolution de l’Association. Chacun s’est donné une mission, a apporté son style et laissé une empreinte. Le siège social a toujours suivi son lieu de résidence.



Haut de pageHaut de page

ecrivains Haute Marne
1 - Fonder et assoir
- Le premier président, Yves-Marie Debande, s’attache à la naissance et à l’installation de l’Association. L’objectif prioritaire est d’étoffer le cercle initial afin de lui donner une assise départementale. Pour être admis, il est nécessaire d’avoir été publié, et d’entretenir des liens avec la Haute-Marne. Le groupe s’élargit peu à peu à des vocations confirmées ou à quelques nouveaux venus dans le monde de l’édition qu’il est nécessaire de solliciter. Le devenir étant assuré, le président passe le relais en 1984. L’académicien Marcel Arland occupe la place de Président d’Honneur auquel se joindra peu après le professeur Robert Merger.


Haut de pageHaut de page

ecrivains Haute Marne
2 - Rassembler et développer
- Yvon Lallemand, enseignant et artiste complet, va faire grandir l’Association et lui donner une âme. Sa longévité à la tête de l’institution lui permet d’accompagner sans relâche sa croissance dans la convivialité, et de rassembler ses membres, toujours plus nombreux dans des manifestations locales. C’est l’époque des grands salons organisés dans le département, notamment le fameux « Germinal du Livre » créé en 1991, qui rassemble tous les deux ans, à Saint-Dizier, une centaine d’écrivains de l’Est et de la région parisienne, celle aussi des participations festives et amicales aux réjouissances villageoises. Savigny dans le Sud du département et Givrauval au Nord dans la Meuse deviennent des rendez-vous incontournables. En mars 1991, les Ecrivains de Haute-Marne participent pour la première fois au Salon du Livre à Paris. Un dialogue direct s’établit entre les membres et un public toujours plus réceptif. A partir de 1995, l’Association n’est plus limitée aux Ecrivains de Haute-Marne : elle accueille des auteurs issus des départements voisins mais aussi des sympathisants. En 1999, elle rassemble près de 60 membres. Jean Robinet en devient le Président d’honneur.


Haut de pageHaut de page

ecrivains Haute Marne
3 - Enraciner et promouvoir
– Gil-Mélison Lepage, première femme à ce poste, succède en 2000 à ces années fastes auxquelles l’ancien président a imposé son style. Entre Bragards, la transition se fait en douceur. C’est avec le même enthousiasme qu’elle poursuit l’œuvre accomplie, perpétuant la tradition des salons, à Saint-Dizier, Langres, au château de Joinville, dans l’ancienne gare de Wassy… Mais la démarche s’enrichit de la volonté d’enraciner l’Association dans le prestigieux héritage culturel départemental. Ce séduisant programme, qui va fédérer les membres adhérents pendant plusieurs années, s’articule dans deux directions :
- la réalisation d’un ouvrage collectif présentant la richesse littéraire des pays haut-marnais depuis Jean de Joinville jusqu’à Jean Robinet, dont la parution a lieu en 2002 dans le cadre du 20ème anniversaire de l’Association.
- le projet d’une route littéraire, qui ne trouvera malheureusement pas l’écho attendu auprès des autorités départementales. Ce mandat très rempli s’achève en 2004.


Haut de pageHaut de page

ecrivains Haute Marne
4 - Rencontrer et échanger
– A la suite de deux présidences flamboyantes, l’Association recherche un deuxième souffle. La relève s’annonce délicate. En l’absence de candidatures explicitement déclarées et pour ne pas laisser l’Association en sommeil, Yvette Marin, universitaire, accepte la charge d’une succession difficile. Au cours de son mandat, elle offre pour la première fois à l’Association la possibilité d’une rencontre avec une culture étrangère dans le cadre d’un salon spécifique. L’expérience est originale et le pari osé. A l’heure de la mondialisation, le choix s’avère visionnaire : des Chinois sont présents au chef-lieu du département. Le rebond n’est pas au rendez-vous et l’Association est à nouveau appelée, en 2005, à se choisir un nouveau président.


Haut de pageHaut de page

ecrivains Haute Marne
5 - Relancer et perpétuer
– A un an d’intervalle, le problème de la succession resurgit. Pour faire face à l’absence de candidats, Yvon Lallemand consent à reprendre les rênes. Pour la première fois, l’Association tient salon à Chaumont dans le cadre du Grand Pardon de la ville en juin 2007. Ce salon s’avère comme l’une des plus grandes réussites de fréquentation de son histoire.








Haut de pageHaut de page

ecrivains Haute Marne
6 - Moderniser et ouvrir
– Annie Massy, enseignante et cantologue, élue en 2008, est la 3ème femme présidente. Avec dynamisme, elle entreprend d’élargir l’Association en modifiant ses statuts et en la dotant des moyens de communication qui l’inscrivent dans le réseau informatique mondial. L’Association des Ecrivains de Haute-Marne devient l’Association Haut-Marnaise des Ecrivains (AHME). S’ouvrant sur un sigle moderne qui rajeunit son image, un site internet lui offre de nouvelles perspectives. Un ouvrage collectif en cours de réalisation intitulé « Enfances d’écrivaines » rassemble neuf auteurs féminins. Après un long séjour dans le Nord du département (Saint-Dizier), puis un bref passage dans le Sud (Bussières-lès-Belmont) au cours de son histoire, le siège de l’Association est recentré sur Chaumont, son lieu de fondation.

En vingt sept ans d’existence, près de deux cents écrivains, auteurs de cinq cents œuvres, ont adhéré à l’association…


Haut de pageHaut de page

 • Statuts

Statuts de l’Association Haut-Marnaise d’Ecrivains (anciennement Association d’Ecrivains Haut-Marnais), transformés par l’assemblée extraordinaire du samedi 10 octobre 2009


ARTICLE I

L’Association dite :

« ASSOCIATION HAUT-MARNAISE D’ECRIVAINS», désignée dans la suite de ce document par le sigle AHME ou, plus simplement, « association », fondée le 9 octobre 1982, a pour objet :

A- de réunir les écrivains et amateurs de littérature
B- de soutenir la création, d’en assurer une meilleure connaissance et de contribuer, dans la mesure du possible, à la diffusion des ouvrages de ses adhérents –
C- De créer un site internet, avec les mêmes buts énoncés précédemment, et d’en assurer le suivi
D- L’association ne peut être considérée comme garante des écrits de ses membres, chacun restant libre et responsable de ses écrits.
E- La durée de l’association est indéterminée.
F- Son siège social est fixé à Chaumont.

ARTICLE II

L’association se compose de :

• Membres d’honneur
• Membres actifs et membres sympathisants qui ont acquitté la cotisation annuelle.
La cotisation annuelle est fixée par décision de l’Assemblée Générale.


RESSOURCES DE L’AHME


ARTICLE III
Les ressources de l’association se composent :
• des cotisations versées par ses membres,
• de subventions allouées par les collectivités publiques,
• de dons et legs,
• des intérêts et revenus des biens et valeurs appartenant à l’association.

ARTICLE IV

Il est tenu, au jour le jour, une comptabilité par recettes et dépenses.

ARTICLE V

Les dépenses sont ordonnancées par le Président qui représente l’association en justice et dans tous les actes de la vie civile.

Le représentant de l’association doit jouir du plein exercice de ses droits civiques.

ARTICLE VI

Les membres de l’association ne peuvent recevoir de rétribution en raison des fonctions qui leur sont confiées.


ADMINISTRATION


ARTICLE VII

L’association est administrée par un conseil d’administration composé de douze membres élus pour trois ans, par l’assemblée générale ordinaire et choisis parmi les adhérents. Elle comprend aussi un contrôleur des comptes qui ne fait pas partie du conseil d’administration mais qui est choisi par lui. Il peut être ou non membre de l’association.

En cas de vacance, le conseil d’administration pourvoit provisoirement, par cooptation, au remplacement de ses membres. Il est procédé à leur remplacement définitif lors de l’assemblée générale suivante.

Les pouvoirs des membres ainsi élus prennent fin à l’époque où devrait normalement expirer le mandat des membres remplacés. Le renouvellement du Conseil d’administration a lieu par tiers.

Les membres sortant sont rééligibles.

Le Conseil choisit parmi ses membres un bureau composé des Président, Vice-président, Secrétaire, Secrétaire adjoint(e), Trésorier(e), Trésorier (e) adjoint (e ).
Le bureau est élu pour trois ans.

ARTICLE VIII

Le Conseil se réunit trois fois l’an, et chaque fois qu’il est convoqué par son Président, ou sur la demande du quart de ses membres.

La présence du tiers des membres du conseil d’administration est nécessaire pour valider les délibérations.

Il est tenu procès-verbal des séances. Les procès-verbaux sont signés par le(la) Président(e) et le (la) Secrétaire, ou son adjoint ( e)

ARTICLE IX

Le (la) Président(e) convoque les assemblées générales et le Conseil. Il préside toutes les assemblées. En cas d’absence ou de maladie, il est remplacé par le (la) vice-président(e) et, en cas d’absence ou de maladie de cet(te) dernier(e), par le membre le plus ancien, ou, en cas d’ancienneté égale, par le plus âgé.

ARTICLE X

L’assemblée générale de l’association comprend les membres d’honneur, les membres actifs et les membres sympathisants.

Elle se réunit une fois l’an et chaque fois qu’elle est convoquée par le conseil d’administration, ou sur la demande du quart au moins de ses membres.
Son ordre du jour est fixé par le conseil d’administration.

La présence du quart de ses membres actifs (présents ou ayant donné pouvoir) est nécessaire pour la validité des opérations.
Si le quorum n’est pas atteint, l’assemblée est close. Une seconde assemblée peut se réunir ensuite sans que le quorum soit obligatoire.

Elle entend les rapports sur la gestion du conseil d’administration, sur la situation financière et morale de l’association.
Elle approuve les comptes de l’exercice clos, vote le budget prévisionnel de l’exercice suivant, délibère sur les questions mises à l’ordre du jour et pourvoit au remplacement des membres du conseil d’administration.

ARTICLE XI

Une assemblée générale extraordinaire peut être convoquée en cas de circonstances exceptionnelles, par le (la) président(e), sur avis du conseil d’administration, ou sur demande d’un quart des membres de l’association.

Elle statue sur toutes les questions urgentes qui lui sont soumises.
Elle peut apporter toutes modifications aux présents statuts.

ARTICLE XII

Pour toutes les assemblées, les convocations doivent être envoyées au moins quinze jours à l’avance et indiquer l’ordre du jour.
Les délibérations des assemblées sont consignées par le (la) secrétaire sur un registre et signées par le (la) Président (e ) et le (la) secrétaire ou son adjoint ( e)
Les procès-verbaux des assemblées sont envoyés à tous les membres de l’association.

ARTICLE XIII

Le membre du bureau chargé de la représentation de l’association doit faire connaître dans les trois mois, à la préfecture du lieu du siège social, tous les changements survenus dans l’administration, la direction de l’administration, ainsi que les changements apportés à ses statuts.
Ces modifications et changements seront, en outre, consignés dans un registre spécial.
Les registres de l’administration et ses pièces comptables seront présentés sur toute réquisition du représentant de l’Etat.

Un règlement intérieur est présenté à l’assemblée générale pour approbation.

ARTICLE XIV

La dissolution de l’association ne peut être prononcée que par l’assemblée générale extraordinaire spécialement convoquée à cet effet.

Elle désignera un ou plusieurs commissaires chargés de la liquidation des biens de l’association et attribuera l’actif net conformément à la loi.

La dissolution doit faire l’objet d’une déclaration à la préfecture, lieu du siège social.








Haut de pageHaut de page

 • Conseil d'administration

(En date du 07 février 2016)

Présidente : Annie MASSY
Vice Président : Bernard CLOUET
Trésorier : Brigitte JEANMAIRE
Secrétaire : Hervé RIBERT

Commissaire aux comptes : Christian CARDOT

Contrôleur des comptes (qui ne fait pas partie du bureau) : Philippe SANDEVOIR

Bureau constitué par :
Philippe Brocard, Christian Cardot, Monique Cardot, Bernard Cazin, Bernard Clouet, Brigitte Jeanmaire, Frédéric Marcou, Annie Massy, Marguerite Noret, Patrick Quercy, Hervé Ribert, Philippe Savouret

Présidente d'honneur :
Gil MELISON-LEPAGE
Membres d'honneur (par ordre chronologique de nomination) :
Roger PETITPIERRE, Guy Chaudet, Thierry Beinstingel, Geneviève Noirvache

Le site est administré par :
Annie Massy



Haut de pageHaut de page

 • Si vous voulez adhérer :

L'AHME est une association ouverte à tous les écrivains, publiés ou non, et aux sympathisants de la littérature. Pour en faire partie, il suffit d'en faire la demande qui sera ratifiée à l'assemblée générale suivante et d'acquitter la cotisation annuelle (actuellement : 18€)
Pour demander une adhésion : contact site


Haut de pageHaut de page

 • Charte du site :

(établie par le Conseil d'Administration du 16 avril 2011)

L'AHME est une association indépendante de toute organisation politique, professionnelle, philosophique ou confessionnelle.

Le site internet de l’AHME présente la vie de l’association.

Les membres à jour de cotisation au 31 mars de l’année civile peuvent avoir une page sur ce site pour présenter leurs propres ouvrages et uniquement ceux-ci. Ils doivent pour cela être majeurs ou disposer d’une autorisation de leur représentant légal. Les membres qui veulent figurer sur le site internet de l’AHME, doivent faire suivre aux administrateurs la liste de leurs œuvres sur laquelle figurent leurs éditeurs et un contact destiné aux visiteurs du site.

Les adhérents de l’AHME s'engagent à ne pas donner d'informations fausses. Les informations fournies les concernant ou concernant leurs écrits n’engagent d’aucune façon la responsabilité de l’association.

Le site internet de l’AHME est mis à jour régulièrement par trois administrateurs au maximum. Ceux-ci sont les seuls à en posséder les codes d’accès. Les administrateurs doivent être adhérents de l’association et s’engagent à respecter la charte du site internet et les statuts de l’AHME.



Haut de pageHaut de page

 • Si vous voulez nous soutenir

L'AHME, en tant qu'association, peut recevoir des dons, des legs privés et des subventions publiques. Nos principaux soutiens ont leur logo en bas des pages de ce site. Par contre, l'AHME se veut indépendante et les aides sont acceptées conformément à ses statuts et la charte du site.

Haut de pageHaut de page