A l'honneur ...



Chaine Youtube de l?AHME

Notre association d?écrivains présente une chaine Youtube pour permettre aux auteurs de parler de leurs oeuvres, de lire des extraits, de rendre compte d?évenements auxquels ils participent. Vingt-neuf court métrages sont actuellement en ligne.

 Pour aller sur notre chaine Youtube
 
  Mémoires d´Agrippa, Tome III Les Héritiers Maudits  
 
ecrivains Haute Marne
 • roman historique, écriture contemporaine


(Ce tome III peut se lire indépendamment des deux précédents même si la trilogie constitue une vision d’ensemble du haut empire latin sous tous ses aspects tant brillants que sordides. Les récits s’appuient fidèlement sur les faits historiques.)

Le tome II s´achevait sur la malédiction d´une prêtresse du Dieu Borvo, à l´encontre des descendants d´Agrippa : une invention de l´auteure, bien évidemment mais un bon moyen d´annoncer le tome III.

Les Héritiers Maudits raconte les destins glorieux et funestes des enfants d’Agrippa. En mourant prématurément, il laisse une grande descendance vouée aux plus hautes fonctions impériales. Mais l’arrivée au pouvoir de Tibère change la donne : vingt-deux ans de règne et autant de complots !
Le problème pour l´auteure n´a pas été de trouver des péripéties mais de les concentrer, voire d´en supprimer et de les relier les unes aux autres dans un récit clair à suivre et agréable à lire.

Pas question pour Annie Massy d´écrire un roman historique comme au XIXe siècle.
Pas de narrateur omniscient qui sait tout des circonstances et des personnages et lasse le lecteur par de longues descriptions. L´auteure adopte le présent de narration et ne recule pas devant les dialogues pour plonger le lecteur dans l´intrigue.
Quant au récit, il avance selon un double point de vue. D’une part celui de l’obscure Fabio qui découvre l’armée romaine, les dessous des fastes impériaux… et son origine ; de l’autre, celui de Séjan, le puissant Préfet du Prétoire (garde imlpériale), prêt à tous les crimes pour usurper le pouvoir suprême. Entre les deux, comme un étau qui se resserre, les fils et filles d’Agrippa se démènent pour garder leurs privilèges, mais aussi leur liberté et même leur vie... comme s’ils étaient confrontés à une terrible malédiction.

L´intrigue reste très fidèle à la réalité historique. Certes, il lui arrive de s´inspirer des Vies des Douze César de Suétone, plus proche du people que des historiens modernes mais l´ensemble relate les soubresauts du règne de Tibère, le premier à porter officiellement le titre de "empereur".




Haut de pageHaut de page



 • Premières réactions de lecteurs... avant lecture !


Époustouflée par la somme de travail effectué... Félicitations, tu es un Pro !! Je vais me plonger dans l´histoire ancienne avec toi... cela changera de notre terrible histoire journalière qui n´a rien à envier au passé ! (Jeanne P.)

Tous le deux ans Annie Massy gâte ses lecteurs... Après "De L´Esclave à l´Empire" en 2016, elle sort "La Louve et le Sanglier" en 2018... Et là, le tome III d´Agrippa, "Les Héritiers Maudits" arrive dans es kiosques... et dans ma biblio !!! De belles journées de lecture en perspective... Merci Annie, mes compliments. (Yvette G. dite Iram la slameuse.)

"C´est un immense plaisir de me replonger dans cette ambiance latine, cette alternance de points de vue... Quand une érudite nous fait profiter de son savoir et nous donne à lire des événements historiques romancés comme si nous y étions..." (Aline "les Gloses de la Pirate")




Haut de pageHaut de page



 • Les lecteurs apprécient....


"Dernier tome d´une trilogie remarquable et passionnante. L´auteure fait vivre la Rome post César à travers la vie d´Agrippa qui, fils d´esclave, atteignit les plus hautes destinées.
Je recommande avec enthousiasme et plaisir." Jean Marc Delcroix

"J´ai vraiment bien aimé lire votre livre ! A priori, j´étais sceptique sur le choix d´une écriture moderne pour un roman sur une période ancienne, mais cela fonctionne très bien et c´est vraiment agréable et facile à lire. j´ai aimé particulièrement la psychologie soignée des personnages (c´est un peu ma spécialité).
je me demande combien de temps vous avez pu passer pour trouver les documents nécessaires : les descriptions de lieu sont si fines et si précises qu´elles nous plongent dans l´époque ! " Laurie, animatrice d´Active radio sud Haute-Marne (entretien téléphonique avant interview)

"Nous avons beaucoup aimé le tome 3 de ton roman. La trame romanesque est crédible avec le personnage de Fabio et son "duel" avec Séjean. Ils ne ont pas seulement des personnages de papier servant à illustrer un contexte historique, mais ont leur psychologie propre qui est le moteur de l´intrigue." Raymond I. et son épouse




Haut de pageHaut de page



 • Critique d´une lectrice expérimentée


Mme Aline Raynaud ("Les Gloses de la Pirate" écrit sur internet des critiques de ses lectures. Elle apprécie la trilogie d´Agrippa. Voici ce qu´elle en dit :
La littérature latine et l´Antiquité romaine font partie des thématiques qui m´attirent particulièrement, sources d´anciennes études et de plaisir personnel à la fois.
Avec Les Mémoires d´Agrippa d´Annie Massy, j´ai découvert deux magnifiques romans historiques, très bien écrits et méticuleusement documentés. Les deux premiers tomes évoquent le parcours d´Agrippa autour du personnage d´Octave Auguste, une période historique que je connais bien…
Je découvre enfin le tome trois, Les Héritiers maudits, qui raconte les destins des enfants d´Agrippa, sous le règne de Tibère, beau-fils d´Octave Auguste…
Me voilà en terrain inconnu, mon modeste savoir s´arrêtant au traitement de la figure et de la politique d´Octave-Auguste par les poètes qualifiés par les universitaires d´"augustéens"…
Je retrouve avec plaisir et confort une trame narrative qui a fait ses preuves avec une alternance binaire de points de vue et une division du récit en chapitres et chapitres bis, deux visions d´une même réalité, parfois antagonistes, toujours complémentaires.
Ici, nous accompagnons Fabio, un personnage de fiction, protégé de Dame Vispania, la première épouse de Tibère. Fabio nous donne à lire un récit qu´il ne rendra pas public, pour protéger sa famille et dont nous ne saurons le fin mot qu´au dénouement. Attiré par la carrière militaire, il fait partie de la garde rapprochée de Tibère. Fabio nous rappelle que Rome offrait à des citoyens d´obscure naissance la possibilité de faire carrière et de s´élever dans la société. À sa manière, il rappelle Agrippa, petit-fils d´esclave et fils d´affranchi.
En miroir, c´est Séjan qui s´exprime et ancre le récit dans la réalité historique ; ce citoyen influent, calculateur, prêt à tout pour asseoir sa position occupe les fonctions de préfet de la garde prétorienne et se verrait bien succéder à Tibère. Il accumule les complots et commandite les assassinats.
Encore une fois, j´ai apprécié la place donnée aux personnages féminins. Il ne faut jamais perdre de vue qu´à Rome, à la fin de la République, les Romaines ont acquis une certaine liberté. Elles peuvent divorcer et se remarier sans soulever de scandale, changer de partenaires, se livrer à des excès ; ainsi, les patriciennes agissaient souvent dans l´ombre des pères, des frères, des maris, des fils qu´elles manipulaient…
Dame Vipsania nous apparaît comme une belle personne, à la fois digne et généreuse. C´est elle qui campe le décor et le contexte au début du livre d´une manière agréable à lire et vivante. Elle force le respect, victime collatérale de l´ascension de Tibère, contrainte à divorcer pour permettre à son mari une union plus favorable à sa carrière. Quant à Fabia, son bon sens et sa nature avenante la rendent immédiatement sympathique.
Séjan rêve d´ailleurs de revenir aux anciennes coutumes, quand les femmes étaient cantonnées aux tâches domestiques…
Ce roman illustre un pan d´Histoire d´une manière magistrale et maîtrisée : Annie Massy respecte les faits mais les habille de circonstances privées. Personnellement, j´adore quand l´intime rejoint la sphère publique et la rend proche et réaliste.
L´époque de référence est troublée, les liens entre les protagonistes se révèlent de plus en plus complexes… Pourtant, ce n´est jamais ennuyeux, cela reste captivant et instructif avec de nombreux détails sur les moeurs, les us et coutumes, la nourriture… Je pense, par exemple, à la description de la « caverne » de Tibère et à la découverte des cerises…
Les Héritiers maudits, dernier opus de la trilogie, clôt le cycle d´une manière peut-être un peu trop manichéenne, Fabio attirant la sympathie et Séjan abusant de son contre-pouvoir… Cette infime réserve ne m´a pas cependant pas empêché d´apprécier ma lecture


Plus d'information :
  >> pour aller sur le site Babelio et voir la présentation complète


Haut de pageHaut de page



 • Avis de la presse


L´Affranchi de Chaumont reprend la quatrième de couverture et s´attarde sur un des personnages :
"Parmi les personnages on découvre un certain Macron, personnage réel non pas Présidente de la république, mais chef des vigiles de Rome, qui deviendra Préfet du Prétoire mais sera poussé au suicide par Caligula" 5L´Affranchi de Chaumont, 13 novembre 2020)




Haut de pageHaut de page



 • Références


Roman Historique

Impression La Manufacture, Langres, octobre 2020
ISBN 978 2 36811 041 6
Format 24 x 16
192 pages
Prix : 16€

On peut se le procurer auprès de l´auteure(massy.annie@orange.fr)
Envoi gratuit pendant la période de confinement ou de couvre feu


Plus d'information :
  >> Pour connaitre le tome 1, cliquez ici
  >> Pour connaitre le tome 2, cliquez ici


Haut de pageHaut de page



Auteur du livre :
 MASSY Annie (1954...)